Suivre l'actualité du Blog

LA VIANDE & MOI : Argumentaire d’une carnivore pour une cure de désintox’ par Emmanuelle B.

Depuis toujours, je n’ai jamais arrêté de manger de la viande…Eh oui ! Je fais partie de ces gens qui se sont jamais devenus vé-gétariens/liens/gans ! Et cela même pendant une semaine, même après que mes amis le soit devenus, même après les atrocités relayées par L214, même avec l’engouement du mouvement végan, même quand moi, devant mon assiette, je m’imaginais la vache bien vivante quand je voyais un steak …

Alors pourquoi n’ai-je pas arrêté ?


Par goût premièrement et donc par peur de la privation (j’aurais bien sûr compensé ce manque par plus de sucre et plus de gras !)

Enfin, par peur d’une carence d’un point de vue santé, on le répète les protéines sont indispensables. Alors s’il n’est pas question pour moi de se priver de viande, pourquoi tout de même vouloir en réduire sa consommation ?


Notre corps a besoin de protéines dites « entières » parce qu’elles lui apportent les acides aminés dits « essentiels ». Ils sont aux nombres de 8 et ce sont ceux qu’on ne sait pas métaboliser nous mêmes.

Or, un des points forts de la viande c’est d’être constituée en partie de ces protéines entières et donc d’apporter tous les acides aminés nécessaires à notre organisme.

Mais je vous entends déjà objecter… et vous avez raison ! car certains végétaux sont eux aussi constitués de protéines « entières » c’est le cas du soja, du quinoa et du chia par exemple.


Alors qu’est ce qu’on attend pour devenir tous végétariens et régler le problème de la pollution, des élevages et de l’abattage ?!


Eh bien, ce n’est pas si simple, car la viande n’apporte pas que des protéines. Elles est aussi riche en vitamine B12, en Zinc, et en Fer.

La vitamine B12 joue un rôle crucial puisqu’elle intervient dans la synthèse de l’ADN, de la gaine de myéline et le transport de l’oxygène vers nos mitochondries.

Le Zinc est un oligoélément qui a lui aussi de multiples rôles dans notre organisme. Le Fer est lui un composant de plusieurs protéines dont l’hémoglobine et il intervient chez l’enfant dans le développement des fonctions cognitives.

Il se trouve que la forme absorbable des ces éléments est celle que l’on trouve dans les produits d’origine animale. Ils sont beaucoup moins bien assimilés quand ils proviennent d’autres sources y compris ce qu’on trouve dans les compléments alimentaires.

Rappel : les végétariens sont normalement supplémentés en B12 et en Zinc… mais pas en Fer car seul, il est n’est pas du tout assimilé. De plus certaines périodes de la vie nécessitent un apport en Fer important : l’enfance et la grossesse par exemple.


Et plus que la santé, les habitudes alimentaires, la culture, nos traditions culinaires ont la dents dures. On nous propose à tous de la viande chaque jour & à chaque coin de rue !


Alors, pourquoi réduire sa consommation?

Outre les considérations éthiques et environnementales qui méritent à elles seules un changement de comportement alimentaire. L’argument santé est celui qui a fait mouche pour moi.

Car oui, malgré l’impression laissée par le paragraphe précédent, la consommation de viande a des effets négatifs sur les santé.


D’abord parce que les protéines animales participent à l'inflammation notre intestin et créer une certaine porosité de la paroi intestinale qui est elle-même source de nombreux dysfonctionnements.

De plus, la viande héberge de nombreuses bactéries pathogènes qui viennent perturber notre flore intestinale. Cela est particulièrement vraie pour la volaille.

La viande contribue à un apport calorique important. Or qui dit apport de calories dits plus de déchets et de radicaux libres à gérer pour l’organisme. Cela contribue à une perte d’énergie importante.

Enfin tout apport de protéines animales à un effet d’empêchement du processus de nettoyage du corps qui a lieu principalement pendant le sommeil ou pendant une période de jeûne (>12h)

Alors quand bien même vous êtes comme moi et ne souhaitez pas arrêter de manger de la viande, faites du bien à votre corps en réduisant votre consommation.

#lundivert #healthyfood

Emmanuelle B.


On vous attends sur Instagram pour en discuter !