Suivre l'actualité du Blog

ZÉRO DÉCHET : Les 10 commandements du compostage

Que ce soit pour réduire sa poubelle ménagère #zerodechet & ses mauvaises odeurs ou pour créer un engrais naturel pour ses plantes, le compost est un essentiel. Mais comment réussir un bon compost, quelles sont les règles à respecter ?


Les dix commandements du composteur :


I. Mon fonctionnement tu apprendras :


Le compostage fait partie du cycle naturel. En présence d’oxygène et grâce aux vers, aux bactéries et aux champignons, nos déchets deviennent un engrais. Ainsi on redonne à la terre des éléments nutritifs. Le compostage reproduit le processus naturel de décomposition de la matière organique en un amendement assimilable par les végétaux.


II. Sur un endroit plat tu me positionneras :


Choisissez un endroit ombragé, désherbé et plat afin de facilité les échanges entre la terre et le composteur. Ainsi, les vers et les insectes pourront facilement pénétrer, l'aération sera bonne & la pluie permettra l'humidification du compost.

A contrario, la surexposition au soleil peu élever la chaleur du compost, l'assécher & limiter le développement des micro-organismes nécessaires à la bonne dégradation des déchets.


III. Petit à petit tu me rempliras :


L’apport de toute la coupe du gazon ou de toutes les feuilles mortes à l’automne aura un impact négatif sur le compost. En effet, il est nécessaire d'assembler des matières sèches et humide afin d'avoir un humus stable et une bonne dégradation.


IV. Un bon équilibre tu respecteras :


Alternez les produits secs et humides, les produits de cuisine et de jardin. D'un point de vu scientifique cela se traduit pas un apport carboné à hauteur de 40% ( ce qui correspond à la matière sèche, vieille ou ferme) et un apport de matière azotée pour 60% (des produits humides, jeunes ou mous)


V. En priorité tu favoriseras :


Les déchets de cuisine (épluchures, fruits ou légumes pourris, marc de café, pain rassis, coquilles d’œufs), les déchets du jardin (mauvaises herbes non grainées, déchets du potager, algues), les déchets non alimentaires (mouchoirs en papiers, foin…)


VI. Avec parcimonie tu ajouteras :


Les produits animaux (viande ou poisson), le gazon, les tissus en fibres naturels ou les excréments animaux.


VII. Dans tous les cas tu interdiras :


Les emballages plastiques, les végétaux en graine ou toxique, le papier imprimé, les mégots de cigarettes.



VIII. Avec soin tu m’entretiendras :


Pensez à brasser le compost régulièrement, idéalement à chaque nouvel apport. Ceci permet de l’aérer, de relancer la fermentation & de mélanger la matière neuve avec celle déjà décomposée. Veillez aussi à son humidité, trop sec, les micro-organismes meurent, trop humide, il n’est plus assez aéré et le processus freine.


IX. Mes symptômes tu soigneras :


Si votre compost est pâteux, il manque d’air et est trop humide, pensez à apporter de la matière sèche. Si vous voyez des filaments blanc, ce sont des champignons, le compost est trop riche, mélanger le à des matières verte (gazon). Si l’odeur est désagréable, il manque d’air, mélanger avec des matériaux grossiers pour que l’air puisse circuler.


X. Dans quelques mois, mon travail tu utiliseras :


Quand l’aspect du compost est homogène, brun foncé et friable, vous pourrez l'utiliser. Si vous voulez stimuler la décomposition ajouter un peu de cendre qui l'enrichira en calcium, potassium et sel minéraux. Il est idéale de l'utiliser au printemps comme engrais pour les nouvelles cultures ou à l'automne comme amendement pour enrichir de sol. 10Kg de compost valent 100Kg de fumier.


Avec l'arrivé de notre composteur, nous avons vu notre poubelle ménagère diminuer de façon drastique. En effet, en France les déchets organiques compostable représente 30 à 40% des poubelles ménagères.

J'ai grandit avec un compost, mais depuis le début de ma vie active c'est une habitude que j'avais perdu. Maintenant que j'ai un jardin, je n'avais plus d'excuses & je suis ravie de ne plus avoir d'odeurs nauséabondes dans ma poubelle ! Vivement l'année prochaine, que notre potager puisse en profiter !


Et vous, vous y êtes vous mis ? Si oui, n'hésitez pas à me partager les photos de vos composteurs sur Instagram @ekothropie


Marine


N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/Ekothropie/

Instagram : https://www.instagram.com/ekothropie

Pinterest : https://www.pinterest.fr/ekothropie/