Suivre l'actualité du Blog

RECETTE : Mon premier fromage à tartiner

En cette période de confinement je passe plus de temps à la maison. J'ai voulu le mettre à profit pour faire des expériences #zerodechet que je souhaitais réaliser depuis plusieurs mois : faire ma propre lessive au lierre, essayer de faire repousser des légumes / herbes aromatiques et fabriquer mon propre fromage frais :). En effet, j'en suis une grande consommatrice ! J'aime beaucoup les fromages à tartiner comme le St Môret ou le Madame Loïk mais ce n'est actuellement pas possible d'en trouver sans emballage. Dans une démarche zéro déchet, j'ai par conséquent voulu en fabriquer moi-même à partir d'un demi-litre de lait et c'est la recette que je vous partage aujourd'hui.



Pour cela, vous aurez besoin d'une yaourtière ou de tout autre appareil permettant d'avoir une température constante de 40°C (four à basse température ou la fonction yaourtière du cuiseur vapeur Magimix dans mon cas). Pourquoi 40°C ? Car c'est la température idéale pour la fermentation lactique.


La première étape est la réalisation d'un yaourt de 500 ml. Vous allez donc placer dans le contenant de votre choix, 1/2 litre de lait bio (entier de préférence mais j'ai utilisé du lait demi-écrémé) avec des ferments lactiques ou un yaourt nature. J'ai ensuite laissé fermenter pendant 12h à 40°C. Une fois le yaourt obtenu, il faut éliminer l'eau. Pour cela, je l'ai égoutté. Je vous conseille d'utiliser une passoire finement percée avec une étamine ou une compresse afin que les trous soient les plus petits possibles. L'idée étant que seule l'eau s'en échappe. Pensez à bien placer la passoire au-dessus d'un contenant qui récupérera l'eau. Ensuite placez le tout dans un endroit sec, à l'abri des courants d'air et des changements de température (par exemple un four éteint ou un micro-ondes vide).

Au bout de 12h, vous verrez normalement que la consistance du yaourt a changé. Si vous jugez que la consistance est trop liquide, mélangez & laissez de nouveau égoutter pendant quelques heures. Lorsque la consistance est bien épaisse, assaisonnez comme vous aimez. J'ai pour ma part utilisé une gousse d'ail, de la ciboulette du jardin, du sel & du poivre : une version classique du célèbre fromage ail & fines herbes.

Une expérience très concluante que tout le monde a apprécié (enfin nous sommes que 2 à la maison, 3 si on compte le chat :))


Vous pourrez le conserver plusieurs jours (entre 3 et 4) dans un pot hermétique mais je parie qu'il ne fera pas long feu ! Vous pouvez l'utiliser en tartines, dans vos pâtes ou encore pour y tremper vos légumes (concombre, carotte...).


Et vous, avez-vous déjà essayé de réaliser vos propres fromages ?


Marine


N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/Ekothropie/

Instagram : https://www.instagram.com/ekothropie

Pinterest : https://www.pinterest.fr/ekothropie/